CAIRN.INFO : Matières à réflexion
linkThis article is available in English on Cairn International

La France s’inquiète du rang international de « ses » think tanks. On jauge leurs qualités académiques vis-à-vis des institutions de recherche et d’enseignement installées. On les compare les uns aux autres, ainsi qu’à leurs « concurrents » allemands, américains et britanniques. Depuis 2006, cette hiérarchisation est appréciée et commentée chaque année à l’aune du « Global Go Think Tanks Index » de l’Université de Pennsylvanie. Elle est attendue avec nervosité, bien que le classement et sa fonction normative soient sujets à caution. A contrario, on s’interroge trop rarement sur le besoin et l’usage des think tanks dans la manœuvre politique et diplomatique nationale.
L’absence d’interconnexions des carrières, permettant aux think tankers français de devenir diplomates et vice-versa, n’aide pas la réflexion opérationnelle, voire la compréhension mutuelle. Par ailleurs, le faible renouvellement des chercheurs permanents et, de façon plus générale, le faible volant d’emplois dans les think tanks ne facilitent pas les complicités générationnelles, notamment entre les plus jeunes acteurs du monde politique ou de la diplomatie. L’absence de lignes de fractures idéologiques entre les think tanks, de confrontations organisationnelles dans les solutions proposées n’incite pas non plus les acteurs publics à privilégier, même temporairement, l’un plus que l’autre. Ces fragilités nourrissent des distances dans les relations interpersonnelles et institutionnelles, voire bien des méprises…

linkThis article is available in English on Cairn International
Français

En France, les think tanks souffrent d’une relation ambiguë avec l’État. D’un côté, celui-ci ne les associe pas à la conception des grandes lignes de politique étrangère. De l’autre, il leur demande d’être des outils multifonctions au service de l’intérêt national, tout en conservant autonomie et indépendance. Les think tanks et leurs membres sont, de fait, sujets à de potentielles instrumentalisations et autres jeux d’influence par des puissances extérieures. Pour autant, les exemples de rapports interétatiques fructueux initiés par des think tanks sont nombreux et ne doivent pas être sous-évalués.

Christian Lechervy
Ambassadeur, Secrétaire permanent pour le Pacifique.
Il vous reste à lire 95 % de cet article.
Acheter cet article 3,00€ 13 pages, format électronique
(html et pdf)
add_shopping_cart Ajouter au panier
Autre option
Membre d'une institution ? business Authentifiez-vous
Mis en ligne sur Cairn.info le 29/06/2018
https://doi.org/10.3917/ris.110.0020
Pour citer cet article
Distribution électronique Cairn.info pour IRIS éditions © IRIS éditions. Tous droits réservés pour tous pays. Il est interdit, sauf accord préalable et écrit de l’éditeur, de reproduire (notamment par photocopie) partiellement ou totalement le présent article, de le stocker dans une banque de données ou de le communiquer au public sous quelque forme et de quelque manière que ce soit.
keyboard_arrow_up
Chargement
Chargement en cours.
Veuillez patienter...